Bitcoin: vers l’extradition aux Etats-Unis du patron de BTC-e Alexandre Vinnik

Rédigé par: Zonebourse.com - awp/afp

Athènes (awp/afp) - La Cour suprême grecque s'est prononcée mercredi pour l'extradition aux États-Unis du patron russe de la plateforme d'échanges de bitcoins BTC-e, qui contestait une première décision de justice en ce sens et réclamait d'être extradé en Russie.

En vertu de la loi grecque, il reviendra toutefois au ministre de la Justice de trancher en dernière instance sur le sort de l’accusé, Alexander Vinnik, 37 ans, a précisé une source judiciaire.

La Cour suprême s’est prononcée après un appel de M. Vinnik, qui contestait une première décision de justice intervenue début octobre en faveur de son extradition aux États-Unis.

Entretemps, la Russie avait réclamé à son tour son extradition, à laquelle un autre tribunal grec avait également donné son feu vert.

Alexander Vinnik, qui a affirmé vouloir être extradé en Russie, y est poursuivi pour une escroquerie de 9.500 euros, une affaire sans commune mesure avec celle de blanchiment d’argent pour laquelle il est réclamé par les Américains.

Protestant de son innocence dans les deux affaires, Alexander Vinnik, avait été arrêté fin juillet à Thessalonique, sur la base d’un mandat d’arrêt américain pour blanchiment d’argent, dans le cadre de l’importante affaire BTC-e, opérateur majeur de la monnaie virtuelle bitcoin.

BTC-e a déjà été condamnée au civil par la police financière du Trésor américain, FinCen, à une amende de 110 millions de dollars, tandis que M. Vinnik lui-même devra s’acquitter d’une amende de 12 millions de dollars.

afp/al

Article original