Astuces fiscales pour étudiants

Rédigé par: Conseiller.ca - La rédaction

Le coût des études postsecondaires est souvent lourd pour les parents. D’où l’importance de s’assurer que vos clients dont la progéniture fréquente le cégep ou l’université utilisent tous les outils fiscaux à leur disposition.

L’Agence du revenu du Canada (ARC) propose quelques conseils qui permettront à leur(s) enfant(s) d’améliorer leur situation financière.

Ces derniers doivent commencer par s’assurer d’obtenir tous les crédits d’impôt, les déductions et les prestations auxquels ils sont admissibles en remplissant leur déclaration de revenus, recommande l’ARC. Et même s’ils ont peu ou pas de revenus, ils ont intérêt à la remplir, car ils pourraient quand même obtenir un remboursement.

Voici quelques suggestions de l’Agence pour les aider à mieux s’y retrouver.

REVENU

Un étudiant doit obtenir tous les T4 de tous ses employeurs et inscrire leurs montants dans sa déclaration. Son employeur devrait lui envoyer un feuillet T4 avant la fin du mois de février 2018, mais il peut aussi consulter ses feuillets dans la section Mon dossier du site web de l’ARC.

Même s’il lui manque des feuillets ou des reçus, il peut envoyer sa déclaration à temps en y joignant ses talons de paie et une note indiquant le nom et l’adresse du payeur, le type de revenu et les démarches qu’il a entreprises dans le but d’obtenir un feuillet pour sa déclaration papier. Pour en savoir plus, il peut se référer à la section concernant les feuillets de renseignements de l’Agence.

Attention : s’il touche un revenu provenant de l’économie du partage (au moyen d’Uber ou d’Airbnb, par exemple), il doit le déclarer et respecter les exigences en matière de déclaration et de versement de la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH).

PRESTATIONS ET CRÉDITS

Même s’il l’ignore, l’étudiant peut être admissible à des prestations ou des crédits comme l’Allocation canadienne pour enfants, le crédit pour la TPS/TVH et les prestations provinciales. Il doit donc remplir sa déclaration de revenus chaque année pour continuer à les obtenir sans retard ni interruption. L’ARC utilisera les renseignements de sa déclaration pour calculer le montant des prestations et des crédits auxquels il a droit. En tant qu’étudiant, il pourrait aussi demander divers montants, notamment par rapport aux frais de scolarité, aux intérêts payés sur ses prêts étudiants ou encore aux frais de déménagement admissibles.

SERVICES EN LIGNE

À l’instar des autres contribuables au pays, les étudiants ont intérêt à s’inscrire aux services en ligne de l’ARC afin d’obtenir leur remboursement plus rapidement. Ils peuvent les utiliser pour remplir et transmettre leur déclaration, faire un paiement, voir où en est leur remboursement ou recevoir leur avis de cotisation, entre autres. Ils ont également intérêt à s’inscrire au dépôt direct et leur remboursement sera ainsi effectué dans leur compte bancaire. Pour en savoir plus, ils peuvent consulter le site web de l’ARC.

GARDER SON ADRESSE À JOUR

L’étudiant doit également veiller à mettre à jour son adresse s’il déménage pour occuper un emploi ou pour étudier. Il peut la modifier en utilisant le service en ligne de l’ARC Mon dossier ou les applications mobiles MonARC ou MesPrestations ARC.

GARE À LA FRAUDE!

Enfin, l’Agence fournit quelques conseils de base pour éviter d’être victime de fraude ou d’arnaques fiscales. Ainsi, elle rappelle qu’elle ne fera jamais ce qui suit :

  • réclamer à un contribuable des cartes de crédit prépayées ou des cartes-cadeaux;
  • lui demander des renseignements concernant son passeport, sa carte d’assurance-maladie ou son permis de conduire;
  • laisser des renseignements personnels sur son répondeur ou sa boîte vocale, ou encore lui demander de laisser un message contenant ses renseignements personnels;
  • lui demander de fournir des renseignements personnels par courriel;
  • lui faire ou exiger de sa part un virement électronique.

Article original